BRIGADE  PIRON           

DEHASSE Gustave, ( 1916 - 2000 U  ) 1er Sergent-Major, 3ème Unité Motorisée. Décoré par le Colonel B.E.M. PIRON pour fait de guerre. 

LE REGIMENT APRES GUERRE

 

             Fin de la guerre, parmi les militaires anglais qui débarquèrent , un Escadron d’Autos Blindées belges y figure, il fait partie de la Brigade Piron. La libération de la Belgique, le retour des prisonniers de guerre au sein de leurs familles étant chose faite, les anciens Guides avec l’esprit de revanche, s’engagent au sein de nouvelles unités . Le 8 mars 1946, le 1er Régiment de Guides est reformé, à partir du Régiment d’ Autos Blindées dont il reprend les traditions. Le 26 mai, il reçoit du Ministre de la Défense son Étendard , qui avait été caché à l’Abbaye de Saint-André-lez-Bruges par le R.P. Gérard de Meeûs, fils du Commandant Comte Francis de Meeûs. 

              Equipé d’autos blindées « Staghound T 17» et de « Scout-cars Daimler MK II », le Régiment part en occupation en Allemagne. Les villes se suivent, « Leverkusen, Schlebusch, Lennep, Lüdenscheid ». En1947, il se trouve à « Cologne - Junkersdorf - Dellbrûck » (Caserne Haelen).

               Le 4 avril 1949, fut signé, à Washington, le traité de l’ Atlantique Nord, rendu obligatoire par la menace de l’ U.R.S.S. . L’armée belge pour accomplir son devoir au sein de l’alliance, est dans l’obligation de moderniser son armée. Le Régiment de Guides, quitte sa fonction de Régiment de Reconnaissance et, équipé de chars moyens, les « Sherman M4A3 et M4A4 », il devient un Régiment de tanks moyens.  En octobre 1949, il quitte « Cologne » et se dirige vers « Soest » ( Caserne Canal de Wessen) où il prend ses quartiers. 

               Juin 1950 le Régiment devient officiellement un Régiment de Tanks lourds.  En  avril 1951, le Régiment retourne à « Cologne ». ( Caserne Klerken d’Ossendorf.) Il est équipé de trois chars " Sherman M4A3 ", de seize chars " Sherman M4A4 " de neuf chars Légers "Shaffee " et d'un "Sherman dépanneur " TRV- M32 ".

                En 1952, la modernisation des chars est  nécessaire.  Après une instruction sur chars moyens ( Patton M46 AI ) à Léopoldsburg,( Belgique), le Régiment est versé au Bataillon de Tanks Moyens de la 16ème Division Blindée nouvellement créée. En juin de la même année, il reçoit les nouveaux chars moyens américains ; les « M47  Patton II ». Le Régiment est formé d’un escadron État-Major et de quatre escadrons sabres.  ( Alpha - Bravo - Charlie - Delta )

                Le 2ème Guides est placé en réserve comme "Bataillon de Chars Lourd de Réserve.

                En juillet 1956, le 1er Régiment de Guides déménage, direction « Düren » ( Caserne Edith Cavell. )

                Du 16 juillet au 19 août 1960, un escadron de marche du 1er Guides est envoyé dans la province du Katanga (Congo, ex Belge) pour protéger les Européens.

                Jusqu’en 1961, l’organisation du Régiment  change petit à petit. Le 4ème escadron (D) de Guides est dissous, des volontaires iront former un nouvel escadron au 4ème Chasseurs à Cheval. Le 1er mai1961, on dédouble le Régiment,  quelques officiers et sous-officiers s’en iront encadrer le 2ème Guides ( Néerlandophone) reformé et versé à la 18ème Brigade Blindée, son Étendard lui est remis le 04-06-1961 des mains du Lt Général Crahay. 

                 Le 2ème Guides sera caserné de 1961 à 1969 à "Euskirchen" (Caserne Loncin),  puis de 1969 à 1990 à "Altenrath" (Caserne Major Legrand). Fini le « gauche - droite, links - rechts. » le 1er régiment de Guides devient  francophone.

                 L’organisation du 1er Régiment de Guides prend une nouvelle formation: un État-Major, un escadron État-Major et Services, composé d’un peloton État-Major, d’un peloton des Éclaireurs, d’un peloton de Maintenance, d’un peloton de Soutien, d’un peloton de Ravitaillement. Pour le combat, trois Escadrons Sabres ( Alpha - Bravo - Charlie ), chaque escadron possédait trois pelotons de cinq chars. Chaque char embarquait quatre Guides, un chef de char responsable de la tactique du combat, un canonnier ( l’homme qui, en principe, doit tirer plus vite que son ombre ), un chargeur  (l’homme dont les mains et l’écoute de l’ordre doivent être plus rapides que son esprit) et enfin le chauffeur ( responsable de son cheval d’acier et souvent chouchouté par ses coéquipiers.). ( Mon cas.).

                       En 1970 le Régiment reçoit ses nouveaux chars, le nom est  féroce, le « Léopard ».  Le Régiment reste à Düren jusqu’en 1972, et se prépare à rejoindre sa nouvelle garnison  à Siegen, ( Caserne Pepinster ). 

                   En 1975, le peloton des Éclaireurs reçoit en remplacement des jeeps Willy's, trois "Scimitar", deux "Scorpion" et deux "Spartan" (( Véhicules blindés légers de 8 tonnes de la famille CVR-T,)( Anglais .))

                   Les jeeps Willy's de l'Etat-Major et section Maintenance  sont remplacées par des Land-Rover

                   En 1977, les chars "Léopard" changent de peau; stabilisation automatique du canon et placement du nouveau télémètre Lazer. Protection latérale du char par plaques blindées devant les chenilles .

                  Le Régiment reçoit en 1982 les Jeeps " Iltis " en remplacement des Land-Rover.

 Après la chute du mur de Berlin, les blindés sur chenilles deviennent inutiles. Une nouvelle réorganisation de l'Arme Blindée est nécessaire.

                   En 1992, du 29 juin au 29 décembre, un peloton participe à la mission de maintien de la paix de la FORPRONU en Croatie ( BELBAT 1 )

                   En 1993, du 28 juillet au 1er décembre, trois pelotons participent à la mission " BELBAT 4 " en Croatie.

                   En 1994, disparition du Régiment et de ses chars et retour en Belgique. Il sera suivi du 2ème Guides.

                   Le 24 juin 1994 le Régiment fusionne avec le deuxième Guides, pour devenir " L' école de Cavalerie Blindée - Régiment des Guides "

                   L' école de Cavalerie Blindée - Régiment des Guides est dissoute en 2002.

                   Le 1er Régiment de Guides père des Régiments Guides, est dissous. Il sera suivi du 2ème Guides. 

---------------------------------------------O-------------------------------------------

1994

École de Cavalerie - Régiment des Guides

 

 En 1994, sous le commandement du Commandant J.P. WARNAUTS , le 1er et 2ème Guides reforment ensemble un nouveau Régiment des Guides. Celui-ci avec l'École de Cavalerie formeront le bataillon "École de Cavalerie Blindée - Régiment des Guides", le Régiment sera "intégré " à l'École de Bourg-Léopold, mais restera " Indépendant ".

Un nouvel Étendard lui est remis le 21-10-1994, par Sa Majesté le Roi Albert II. 

Ce nouvel Étendard porte les citations du 1er et 2ème Guides, 

 ( Haelen, Burkel, Anvers, Maldeghem, La Gette, Winterbeek, Zelzaete, Campagne 1914-1918. ) 

---------------O----------------

      Les Étendards du 1er et 2ème Guides dissous sont remis à l’école de cavalerie de Bourg-Léopold.  

                                                                  Un nouvel écusson est porté par l'École de Cavalerie - Régiment des Guides. 

----------------O-----------------

2002

  La Brigade (dont l'École de Cavalerie - Régiment des Guides, fait partie) est dissoute. 

----------------O-----------------

Le Commandement Militaire décide de placer les Étendards du 1er et 2ème Guides dissous au Musée Royal de l'Armée. 

( Ils sont remis officiellement au musée de l’armée le 24 Février 2005.)  

-----------------O---------------

Eskadron Gidsen.

"Néerlandophone"

Grâce à la nouvelle réforme en 2003, les Guides reprennent du service, ils deviennent un  Escadron  d'éclaireur. L’Eskadron Gidsen, est au service de la brigade para-commando en remplacement du 3L-Para. ( Au départ, l'Escadron est indépendant de la Brigade Para-Commando.) 

L’organisation de Esk. G ( Eskadron Gidsen. ) prend une nouvelle formation: un État-Major, et trois pelotons de reconnaissance. Celui-ci est caserné au "Quartier Camp de Lombardsijde." et "regroupé" avec le 1 JP caserné à Bourg-Léopold.  

Eskadron Gidsen garde l' Étendard  reçu en 1994 à  "L'École de cavalerie- Régiment des Guides.

L'écusson de 1994 est gardé sur le béret de couleur ( Noir ou Lie- de - vin ).

2004

La Brigade de reconnaissance Para-commando est dissoute, L'Eskadron Gidsen devient le troisième Escadron du Regiment 1ste Jagers te Paard -         ( Régiment 1er Chasseurs à Cheval ) : Eskadron G.

L'Eskadron Gidsen, ( Eskadron G.) reste caserné à Lombardsijde.   L'écusson de 1994 est gardé sur le béret de couleur Noir.

Juin 2006

Le Commandant de la Composante terrestre modifie le nom du Régiment, qui devient le  " Regiment 1ste Jagers te Paard / Gidsen "  -  ( Régiment 1er Chasseurs à Cheval / Guides )

----------------------------------------O------------------------------------------

 ( Vu dans Belgique - D' Abord de 2009 - 2010  N° 319 - 320 )

Pour L'École de Bourg-Léopold (Anciennement appelée École des Troupes Blindées, puis Groupe Léopard et pour terminer École de cavalerie Blindée) deviendra le  "Département Manœuvre".Il sera porteur des Traditions des Guides  " Regiment Gidsen - Régiment Guides.". Le béret et l'insigne de 1994 " Gidsen - Régiment - Guides." sera porté par le personnel. 

Les villes marraines sont Arlon et Zelzate. La Marche du  "Département Manœuvre" devient la " Marche des Guides".             

( A ce jour, le 6 Août 2011, ce plan de transformation de  2009 - 2010, n'est pas encore d' application.) 

----------------------------------------O------------------------------------------

Mai 2011

( Vu dans Belgique - D' Abord de 2011  N° 321 )

Le 27 mai. Parade de dissolution du 1er Régiment de Chasseurs à Cheval - Guides ( Regiment 1ste Jagers te Paard / Gidsen ) A ce jour, il n'y aura plus aucune Unité de Guides.

Juillet 2011

Un nouveau plan de transformation a vu le jour le 1er juillet 2011. Regroupement de toutes les Unités de Reconnaissance (1 JP  et 2/4 ChCh )   Le nom de ce regroupement deviendra               " Bataillon de Chasseurs à Cheval ". Il portera l'emblème du 1 JP et l'insigne de béret du 2/4 ChCh.

Le " Bataillon de Chasseurs à Cheval " sera caserné à Heverlée en 2011. Ou, il sera baptisé I.S.T.A.R ( pour "Intelligence, Surveillance, Target Acquisition et Reconnaissance". Il sera formé de trois escadrons opérationnels et deux de reconnaissance

 

Ce nouveau bataillon baptisé ISTAR ( pour "Intelligence, Surveillance, Target Acquisition et Reconnaissance"), composé de 660 hommes et femmes, a officiellement vu le jour ce 1er juillet à Heverlee (Louvain). Il est né de la fusion du 1er régiment de Chasseurs à cheval de Bourg-Léopold et du 2e/4e régiment des Chasseurs de Saive.

(( Il s'agit d'une nouvelle capacité (pour l'armée belge), celle-ci collectera des renseignements.))

Le bataillon ISTAR compte en effet trois escadrons opérationnels: deux de reconnaissance, équipés au total de quarante véhicules blindés à roues de type "Pandur" dotés de nouveaux senseurs, et un équipé de "radars de surveillance du champ de bataille".

Sa création tient compte d'une "évolution des missions", de la reconnaissance (au contact d'un ennemi bien défini,) Et vers la recherche du renseignement.

Le nouveau bataillon dispose ainsi également d'une capacité d'analyse du renseignement et peut faire appel à des informations provenant de sources externes, comme les nacelles de reconnaissance des chasseurs F-16, des avions sans pilote de la composante Air, les images recueillies par les hélicoptères, voire même des images satellitaires.

 

----------------------------------------O------------------------------------------

( Vu dans Belgique - D' Abord de 2011  N° 322 )

Par la Fraternelle Royale du 2ième Régiment  de Guides.

Le plan de transformation prévoit néanmoins que l'Étendard et les traditions des Guides soient repris en 2012 par le "Département de Manœuvre"      ( DeptMan ) de Stockem, Ce DeptMan sera composé du département Infanterie à Stockem et du département Cavalerie à Bourg-Léopold.

Le 27 avril 2012 ; il y aura la cérémonie pour la création du DeptMan et fusion de l'Infanterie et de la Cavalerie.

A SUIVRE ....  

----------------------------------------O------------------------------------------

Ce vendredi 27 avril 2012 a eu lieu au Quartier Bastin à Stockem, la Cérémonie de la création du Département  Manœuvre et de la remise de l'Étendard du Régiment des Guides. Il accompagnera maintenant les jeunes cadres et les jeunes recrues en formation dans cette nouvelle école des troupes de manoeuvre..

Un nouveau monument des Guides (1G/RG/2G) fut inauguré par la même occasion.

          

GUIDES UN JOUR, GUIDES TOUJOURS. 

 

----------------------------------------O------------------------------------------

OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO